La Déclaration Sociale Nominative [DSN]

Initialement prévue en janvier 2021, l'entrée en DSN a été repoussée en janvier 2022, pourquoi ?

Avec la crise sanitaire, l’UCF a demandé à la DSS des dispositions spécifiques s’agissant des caisses Congés BTP applicables en janvier 2021 à savoir notamment de bloquer les flux des caisses au niveau du concentrateur DSN (les données ne seraient pas acheminées jusqu’aux caisses Congés BTP) et informer les entreprises du secteur du BTP que la déclaration des données relatives aux caisses ne serait pas nécessaire avant 2022 dans la mesure où les DSN éventuellement transmises ne seraient pas exploitées.

L’UCF a mis l’accent sur la crise épidémique en cours sur les équipes informatiques, elles-mêmes impactées par la crise, dans le but de garantir le maintien en conditions opérationnelles des caisses et aider la Profession à soutenir ses entreprises ainsi que sur les impératifs liés au programme de migrations informatiques engagé depuis deux ans, dont le jalon majeur se situe le 1er janvier 2021 avec la bascule de cinq caisses sur le nouveau système d’information Métier qui fait également peser un risque supplémentaire.

Comme le GIP-MDS l’a également précisé à la DSS, les éditeurs de logiciels de paie ont, eux aussi, repoussé les travaux initialement prévus en 2020 en 2021.

Fort de ces éléments, la DSS, a informé l’UCF que l’entrée en DSN pour l’ensemble des caisses de congés payés est reportée en janvier 2022.